Validation des acquis de l'expérience

La Validation des acquis de l'expérience (VAE) est une reconnaissance de l'expérience professionnelle qui permet de valider un diplôme ou un titre. Elle est accessible à toute personne, justifiant d'au moins trois ans d'expérience en rapport direct avec la certification visée. Nos formations de Styliste de mode option accessoires et Designer de mode sont accessibles via la VAE.

Qui peut en bénéficier?

Toute personne, quel que soit son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation ayant au moins trois ans d'expérience (salariée, non salariée ou bénévole). Au cours de la même année civile, le candidat ne peut déposer qu'une seule demande pour un même diplôme et ne peut déposer plus de trois demandes pour des diplômes ou titres différents.

Quelle certification peut-on obtenir ?

La VAE ne peut se faire que sur un titre certifié et inscrit au RNCP. Toutes les certifications, enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), sont accessibles par la VAE.

Plus d'information sur le site RNCP.

Quelles formations sont accessibles en VAE ?

Etape de recevabilité avec le Livret 1

Le candidat doit remplir un dossier de recevabilité ou livret 1 qui sera examiné par une commission pédagogique. Le livret 1 fournit les principales justifications permettant de valider la recevabilité de la demande et atteste que l'expérience du candidat ouvre droit à une VAE.

Après délibération de la commission, le candidat:

  • est autorisé à poursuivre sa VAE et reçoit le livret 2.
  • voit son dossier refusé, le refus est alors notifié au candidat. Le cas échéant, il peut être conseillé au candidat de s'orienter vers une reprise de formation.

Etape de validation des acquis avec la constitution du Livret 2

Le candidat doit constituer le dossier de validation des acquis ou livret 2.

Il s'agit de lister toutes les expériences professionnelles, les acquis, les savoirs, les connaissances, compétences et aptitudes et en appui des déclarations, fournir toutes les preuves matérielles existantes (attestations, documents, recommandations, schémas, plaquettes, comptes rendus...). Les activités exercées doivent être en lien avec les activités définies dans le référentiel d'activités/compétences du titre visé.

Jury d'admission

Constitué d'enseignants et de professionnels experts de la spécialité visée, le jury après examen du livret 2, valide que les acquis et les expériences correspondent aux compétences/activités/savoir-faire... du titre visé. Il peut convoquer le candidat pour un complément d'information. 

Le jury peut prendre 3 décisions :

  • Validation totale: le jury valide l'expérience, le parcours est terminé, le candidat se voit délivrer le titre.
  • Validation partielle: le jury accorde une partie du titre et prescrit des compléments de formation (qui peuvent être dispensés par tout organisme de formation, au choix du/de la candidat(e)) ou un complément d'expérience professionnelle.
  • Aucune validation accordée: la décision est notifiée au candidat au vu du PV de délibération.

Le candidat a 5 ans pour obtenir le complément d'expérience ou de formation demandé et représenter sa demande. Ces nouveaux éléments de preuves feront l'objet d'un deuxième examen par un jury de VAE qui décidera de la validation finale. En cas de non présentation au terme de ces 5 années, la demande de VAE n'est plus considérée comme recevable et le candidat doit reprendre la procédure dans sa totalité.

Tarifs de la VAE

Les frais de VAE correspondent au suivi administratif et à l'accompagnement réalisés.

  • Livret 1 : 150 €
  • Livret 2 :  1 500 € (comprenant 2 rendez-vous de suivi et la présentation au jury).
  • Soutien (optionnel) : 2 000 €

 

Il est possible de demander et de faire financer tout ou partie de votre VAE quelle que soit votre situation professionnelle.

  • Salarié : renseignez-vous auprès de votre employeur ou auprès de votre OPACIF.
  • Demandeur d'emploi : renseignez-vous après de votre conseiller Pôle emploi ou du Conseil Régional.
  • Travailleur non salarié : renseignez-vous auprès de votre Fond d'assusrance formation (FAF).
  • Agent de la fonction publique : renseignez-vous auprès de votre employeur.
  • Reconnu travailleur handicapé : renseignez-vous auprès de l'AGEFIPH